• Svedana

L'intuition est la voix de l'âme...


Au bord d'un lac au Sri Lanka

Je voulais vous partager comment j'en suis venue à me reconvertir. Je sais que beaucoup de personnes passent actuellement par des phases similaires, et il est bon de ne pas se sentir seul dans ces moments là.


Rien ne me prédestinait à un tel changement de profession, et pourtant ce n'est pas faute de savoir que quelque chose n'allait pas. Un peu comme être dans un "Escape Game", on est coincé quelque part, la vie t'envoie des énigmes, tu ne les comprends pas ou tu réponds à côté, et tu ne sais pas comment finir le jeu! Je pense que j'étais probablement aux portes d'un burn out quand j'ai eu cette révélation. Le détonateur a été ma découverte du Sri Lanka, je vous ai déjà parlé de cette expérience dans un précédent article https://www.svedana.fr/post/partir-pour-se-retrouver-se-trouver-alejarse-para-encontrarse-a-uno-mismo


Venons en au moment où tout a basculé, lors de mon retour du Sri Lanka. En reprenant mon travail ce lundi matin, je me suis sentie décalée, pas comme quand on rentre de vacances, sorte de "jet lag"; c'était plutôt comme si je n'étais pas revenu au bon endroit. J'étais pourtant en pleine forme, comme jamais après mon séjour et quelques soins ayurvédiques. Pour autant je me sentais comme absente, j'avais l'impression d'entendre les discussions de loin.


Quelques jours après, je me suis réveillée en voulant me renseigner plus sur l'Ayurvéda. Je me sentais tellement mieux dans mon corps et en bonne santé, que j'ai voulu en savoir plus sur cette médecine indienne qui m'avait tant aidée. J'ai commencé à chercher sur internet, acheter des livres, afin de me renseigner sur la philosophie de cette pratique, leurs plantes, soins, les massages, la nutrition, tout ce que je pouvais trouver. En parcourant ces lignes, je me suis souvenue qu'à une époque, je rêvais d'être kinésithérapeute, je voulais soigner les personnes via les massages, les traitements corporels. A partir de là, tout s'est enchaîné.


Comme si une voix me soufflait à l'oreille quoi faire, quoi lire, où aller: l'intuition est la voix de l'âme. Je n'entendais plus mon environnement quotidien, j'étais comme sur une autre perspective, on m'insufflait un élan de positivité, de curiosité, d'optimisme...Pour la première fois je suivais cette voix (ou voie, on peut dire aussi). J'étais attentive, mes sens étaient plus en éveil, je rencontrais des personnes différentes, gravitait dans un univers très éloigné du mien, et surtout je ne me posais pas de question, ce n'était plus mon mental, il n'y avait que du ressenti.

A peine 1 mois après mon retour, je réalisai ma première formation de massage, l'Abhyanga, puis trois autres ce sont suivies, l'anatomie...j'utilisais mes congés payés pour m'absenter de mon travail. Puis je finissais par m'inscrire à une formation certifiante de thérapeute en soins ayurvédiques, celle qui proposait une partie du cursus en Inde, au Kerala! Ça n'a pas été facile tous les jours, car il fallait gérer travail, formation, pratique (merci à ma famille et mes amis qui sont passés au départ entre mes mains inexpertes). Basculer entre un monde et un autre pouvait se révéler perturbant, mais en formation et en pratiquant les massages, je me sentais tellement bien.

Après 1 an, j'ai négocié un départ de mon travail tout en douceur, et j'ai commencé mon activité.


Certaines personnes ne vous comprennent pas quand vous faites un changement si radical, et s'étonnent du risque que vous voulez prendre alors que tout vous réussit sur le plan professionnel ; la réussite ne se mesure pas au salaire ou au prestige, c'est bien autre chose. Ce qui vous fait plaisir, c'est quand certaines personnes vous disent "tu aurais dû faire cela plus tôt", et enfin le commentaire que j'ai adoré un jour "c'est tellement toi": là vous comprenez que vous êtes enfin sur le bon chemin, le vôtre surtout.


N'ayez pas peur d'écouter la petite voix qui vous guide, celle que vous avez refusé d'écouter auparavant, par peur, par habitude, souhaitant suivre les schémas établis, les principes inculqués par la famille ou par la société. On a tous une voie tracée, plus on s'en éloigne, plus on ressent un mal être inexplicable car il n'est pas lié à une maladie, on ne pourra le soigner car c'est comme de forcer un animal à rester dans un territoire inhospitalier, le remède est de partir. Je ne vous dis pas que j'ai enfin découvert complètement ce pour quoi j'étais destinée, on ne finit jamais d'apprendre, je sais juste qu'enfin je ne me sens pas égarée ni piégée. Je fais désormais écho avec mon âme.


Quand je vous dis que la vie est un apprentissage continue: l'Ayurvéda m'a amené à m'intéresser plus en profondeur au Yoga, à me former et à découvrir encore plus la culture du Sud Est Asiatique, et là c'est une autre histoire à vous raconter....




6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout